Conflit en Ukraine : les prix de l'électricité et du gaz vont augmenter en Belgique ce mardi

La Russie est aussi le plus important pays importateur de pétrole brut pour la Belgique.

Belga

Les tensions entre la Russie et l’Ukraine font encore monter le prix de l’énergie en Belgique. Sur le marché de gros, la livraison d’électricité pour mars est plus chère de près de 10 %, pour atteindre plus de 190 euros par mégawattheure. Les prix pour la livraison d’électricité en avril ont également augmenté, de 7,5 %, tandis que ceux pour l’année prochaine bondissent de 7 % mardi.

Mardi, le gaz naturel est également plus cher, puisque son prix augmente en moyenne de 7,5 %.

La fédération pétrolière belge Energia s’inquiète pailleurs d’une éventuelle augmentation des prix en raison de la situation en Ukraine. Energia, qui représente notamment diverses chaînes de stations-service, a publié sur son site web des statistiques sur l’importation de pétrole en Belgique. Celles-ci montrent que la Russie est le plus important pays importateur de pétrole brut pour la Belgique.

En 2020, 32 % du pétrole brut importé provenait de Russie, suivi du Moyen-Orient – l’Arabie saoudite étant le plus important fournisseur – avec 24 %.

Le secteur suit la situation de près, a déclaré Jean-Benoît Schrans, porte-parole d'Energia. "Nous savons que la situation géopolitique a un impact sur les prix de l'énergie dans le monde, non seulement sur les prix du gaz et de l'électricité, mais aussi sur ceux des carburants. Nous sommes préoccupés par une éventuelle escalade des prix."

Si la Russie devait se retirer en tant que fournisseur, le porte-parole de la fédération a déclaré que d’autres pays pourraient fournir une solution.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be