Guerre en Ukraine: 67% des Belges veulent prolonger les centrales nucléaires

Il ressort d'un sondage que la majorité des Belges craint pour l'avenir énergétique de la Belgique.

Guerre en Ukraine: 67% des Belges veulent prolonger les centrales nucléaires
©BELGA

L'institut de sondage Quorum Opinion a publié ce vendredi les résultats d'un sondage, mené auprès des Belges, sur l'opération militaire russe en Ukraine. Parmi les questions, les sondeurs ont demandé aux citoyens si, selon eux, "le conflit en Ukraine et ses conséquences énergétiques en Europe nécessitent de retarder la sortie du nucléaire prévue pour 2025 en Belgique".

Une question à laquelle 67% des Belges ont répondu "probablement" ou "certainement". La majorité des Belges craint donc pour l’avenir énergétique de la Belgique, tandis que les 33% restants ont répondu qu'il ne fallait "certainement pas" et "probablement pas" retarder la sortie du nucléaire chez nous. En Flandre, 71% des citoyens pensent qu'il est judicieux de repousser la date de fin du nucléaire. Ils sont 63% en Wallonie et 56% à Bruxelles.

Ce sondage de Quorum Opinion a été réalisé en ligne les 24 et 25 février, auprès d’un échantillon représentatif de 755 Belges âgés de 18 ans et plus. "La marge d’erreur maximale pour des fréquences de 50% et un niveau de confiance de 95% est de 3,6% sur l’échantillon total", précise l'institut.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be