Le litre de mazout désormais à plus d’un euro: comment limiter la casse sur votre facture

Après la flambée du gaz, le mazout suit le mouvement.

Van Hoof Thibaut
Le litre de mazout désormais à plus d’un euro: comment limiter la casse sur votre facture
©BELGA
Ces dernières semaines, on a beaucoup parlé de l’envolée du prix du gaz, de l’électricité, de l’essence et du diesel. Si des discussions interminables ont débouché sur un accord au niveau fédéral prévoyant une baisse de la TVA de mars à juillet, cela ne concerne que l’électricité. Pour les autres énergies, les consommateurs doivent donc supporter eux-mêmes la flambée des prix, et le conflit qui oppose la Russie à l’Ukraine n’arrange rien. Dernière victime en date, le mazout. Ces derniers jours, les prix ne font que grimper, pour franchir la barre symbolique de l’euro pour un litre de mazout de chauffage. Revenons d’abord sur une hausse qui a été progressive, depuis un an....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité