Face à la crise, le bois belge a une carte à jouer

Face à la flambée des prix du gaz et du mazout, le bois reste une valeur sûre.

Van Hoof Thibaut
Face à la crise, le bois belge a une carte à jouer
©Jean Luc Flemal
Face à la flambée des prix de l'énergie, on sent bien que le gouvernement fédéral manque d'armes. Les aides actuelles sont ce qu'elles sont et ne permettront pas vraiment d'alléger nos dépenses. Quelques jours après l'annonce de la prolongation partielle du nucléaire dans notre pays après 2025 et l'ambition répétée de développer les énergies renouvelables, la Fédération belge du bois-énergie rappelle son rôle à jouer dans la transition énergétique. "Les mesures annoncées par le dernier conseil des ministres fédéraux ont pour objectif d'accélérer la transition énergétique renouvelable, et avec raison : d'une part, c'est une nécessité capitale pour la préservation de notre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité