Contenu de partenaire

Hausse du prix de l’énergie : quand on n’arrive plus à payer ses factures…

Les prix de l’énergie ont véritablement explosé. À Bruxelles, les plafonds d’octroi pour l’obtention du statut de client protégé ont été fortement majorés afin de permettre aux ménages d’échapper au surendettement.

adops
Hausse du prix de l’énergie : quand on n’arrive plus à payer ses factures…
©BRUGEL

En raison de la crise énergétique, les prix du gaz et de l’électricité atteignent actuellement des niveaux records mettant pour la première fois de nombreux ménages bruxellois face à une impasse pour s’acquitter de leurs factures d’énergie. La spirale du surendettement devient alors palpable. Une situation qui, en raison de la crise actuelle, touche principalement la classe moyenne.

Élargissement du statut de client protégé

À la suite de la flambée des prix, le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a décidé de soutenir les consommateurs bruxellois via le statut de client protégé. C’est pourquoi les plafonds de revenus ouvrant l’accès à ce statut temporaire ont été relevés et devraient cibler de nombreux de ménages et ce, dès ce mois d’avril.

Le statut de client protégé, pour qui ?

Le statut de client protégé s'adresse aux consommateurs résidentiels bruxellois en situation d'endettement vis-à-vis de leur fournisseur d'énergie, lorsqu'ils ont reçu une mise en demeure et pour autant que le ménage ne dépasse pas un certain plafond de revenus heureusement revu à la hausse.

Ce statut accordé par BRUGEL, le régulateur bruxellois pour l’énergie, suspend la procédure de recouvrement et permet de payer de façon temporaire son électricité et son gaz au tarif social. Il vise ainsi à protéger les personnes qui risquent une coupure de fourniture d’énergie, tout en leur permettant de rembourser plus facilement leur dette grâce à la négociation d’un plan de paiement auprès de leur fournisseur.

« Toute personne qui entre dans les critères d'attribution peut introduire une demande. Il n'y a aucune raison de ne pas le faire, car cela permet d'éviter une accumulation de dettes grâce au tarif social. Celui-ci permet actuellement d'économiser 50 % sur la facture d'électricité et 60 à 70 % sur celle du gaz et ainsi de revenir plus rapidement à une situation normale auprès de son fournisseur. Plus on s'y prend tôt, plus le retour à la normale est facilité », explique Adeline Moerenhout, Chargée de communication chez BRUGEL.

Il est également possible d’obtenir le statut de client protégé via les CPAS ou via SIBELGA si l’on bénéficie du statut OMNIO/BIM ou si l’on est engagé dans un processus de médiation de dettes.

Comment introduire sa demande ?

La procédure est simple et rapide. Il suffit de compléter le formulaire en ligne « Clients Protégés » et d'y joindre tous les documents requis. Le dossier est alors traité directement. Ce qui permet d'arrêter l'emballement de la dette.

Bien entendu, il est également possible de contacter BRUGEL par téléphone grâce au numéro vert 0800 97 198.

Une fois le statut de client protégé accordé, les bénéficiaires sont facturés directement par SIBELGA, le gestionnaire du réseau de distribution qui applique le tarif social. L'objectif de ce tarif avantageux est de permettre la diminution des factures d'énergie afin de faciliter le paiement de la dette sur base d'un plan de paiement que le client protégé doit négocier avec son fournisseur commercial. « Le client reçoit donc deux factures. Une de SIBELGA et une pour régler la dette auprès de son fournisseur, mais comme il bénéficie du tarif social cela lui permet de régler sa dette plus facilement. Dès que la dette envers le fournisseur commercial est totalement remboursée, la mesure de protection prend fin. Le client retourne alors chez son fournisseur commercial et le contrat avec ce dernier reprend », conclut Adeline Moerenhout.

Pour plus d'informations sur le statut de client protégé, consultez le site Internet de BRUGEL.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be