La redoutée facture d’énergie des ménages à 7.500 € par an devient concrète : "On est passé de la théorie à la pratique, sans doute durablement"

Damien Ernst s’inquiète des prix très élevés du gaz, mais aussi du marché pétrolier.

Van Hoof Thibaut
La redoutée facture d’énergie des ménages à 7.500 € par an devient concrète : "On est passé de la théorie à la pratique, sans doute durablement"
©BELGA
Entre la Russie et l'Occident, les tensions sont donc montées d'un cran ces dernières heures. Les menaces de Vladimir Poutine font froid dans le dos et, même si cela fait partie du "jeu" en temps de guerre, les conséquences sur le marché de l'énergie vont se faire rapidement ressentir. " On avait atteint un pic à 346 € du mégawatt-heure et, même si cela a bien baissé ces dernières semaines, on reste toujours autour de 180 à 190 € minimum, et cela monte certains jours à plus de 200 €. Avec...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité