Prix de l'énergie: un pic des prix de l'électricité attendu la semaine prochaine

Les prix de l'électricité pourraient bondir la semaine prochaine, plusieurs éléments défavorables étant alignés comme des températures froides, un vent faible, la France qui importe de l'électricité et le réacteur Tihange 1 toujours à l'arrêt.

chauffage vanne thermostat radiateur energie tarif reglage prix cout hiver chaleur froid gaz mazout coupe zero tuyau Noel fete cadeau plomberie euro argent crise energetique paiement banque ecclairage electricite
©Jean Luc Flemal

Ces derniers jours, le prix de l'électricité a dépassé les 400 euros le MWh en Belgique, avec des pics à plus de 500 euros. Le froid et une faible production des énergies renouvelables ont fait doubler le prix de l'électricité par rapport aux dernières semaines.

S'ajoute à cela la France qui importe pas mal d'électricité, plusieurs de ses réacteurs nucléaires étant en maintenance ou à l'arrêt.

La semaine prochaine, la situation risque d'être encore plus tendue. "Nous attendons, surtout en soirée, un pic des prix de l'électricité", indique-t-on chez Elia, le gestionnaire du réseau haute tension.

Il est possible que la Belgique doive à son tour importer des électrons, d'autant que Tihange 1 ne redémarrera pas avant le 14 décembre au plus tôt. Pour autant, il n'est pas question de parler de problème en vue en matière de sécurité d'approvisionnement, assure-t-on chez Elia.

Pour le spécialiste Matthias Detremmerie, courtier chez le fournisseur d'énergie Elindus, la semaine prochaine pourrait même être la pire de l'année, avec des prix records possibles. Certains scénarios évoquent un prix jusqu'à 1.500 euros le MWh lors du pic vespéral.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be