En profitant des achats groupés, vous pouvez économiser une somme non négligeable.

Réaliser ses économies, c’est un sport national. Et pourtant, en matière d’énergie, le Belge reste encore trop fidèle à son fournisseur alors qu’il dépense en moyenne 250 € de trop par an. L’union fait la force, telle est la devise de notre pays et elle ne s’est jamais avérée aussi juste qu’en matière d’impact sur les fournisseurs d’énergie. Test-Achats lance donc sa quatrième campagne pour permettre aux consommateurs de changer plus facilement de fournisseur et pour leur faire bénéficier de la force d’une négociation collective.

Depuis la fin des années 90, Test-Achats suit l’évolution des tarifs et a préconisé des mesures visant à faire évoluer favorablement le marché (suppression de l’indemnité de rupture, meilleure transparence des paramètres d’indexation, réduction du monopole sur la production, etc.).

Le dernier comparatif de Test-Achats (prix de juillet 2014 - consommation moyenne de 3.500 kWh électricité/23.260 kWh gaz pour un ménage de 3 personnes avec compteur normal) démontre encore d’importantes différences entre les fournisseurs : en électricité, 15 % en Wallonie, 21 % à Bruxelles et jusqu’à 22 % en Flandre. En gaz, pour de petites consommations, jusqu’à 51 % en Région wallonne et 43 % en Région flamande. Changer en vaut donc la chandelle, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait ou qui n’ont plus évalué leur facture depuis longtemps.

"Beaucoup de consommateurs, on estime le nombre à plus de 700.000 ménages, n’ont encore rien entrepris pour bénéficier d’un gain tarifaire lié au changement de fournisseur, pour un montant estimé de 100 millions d’euros, estime Test-Achats.

Si vous souhaitez, sans engagement, calculer et comparer votre consommation chez les différents fournisseurs, vous pouvez vous inscrire, que vous soyez membre de Test-Achats ou non, jusqu’au 20 octobre sur www.reduisezvotrefacture.be.

"Près de 360.000 ménages se sont inscrits aux 3 groupements précédents et 100.000 d’entre eux ont changé de fournisseur, soit une économie globale de 26 millions d’euros. Plus on est nombreux, plus la négociation sera profitable pour tous les autres…"

N’hésitez donc pas à vous inscrire, afin de pouvoir comparer puisque cela ne vous engage à rien. Avant de signer le moindre contrat, une proposition vous sera soumise. Libre à vous de l’accepter ou non, mais on crache rarement sur quelques économies par les temps qui courent.

Jusqu’à 100 € d’économies par 1.000 litres

Les systèmes d’achat groupé de mazout de chauffage sont de plus en plus nombreux sur internet. S’y inscrire n’engage à rien, puisque c’est totalement gratuit et vous avez l’opportunité de commander du mazout plusieurs fois par an, en profitant des achats groupés proposés par les différentes plateformes.

Chez Groupasol, par exemple, le prochain achat groupé se clôturera le 19 septembre, et d’autres possibilités s’offrent à vous les 3 et 10 octobre. La commande minimale s’élève à 500 litres. En passant par ces groupements, vous bénéficiez généralement d’une réduction variant entre 50 et 100 € par 1.000 litres, ce qui n’est pas rien. Cette réduction est calculée par rapport au prix officiel en vigueur, généralement pratiqué par les livreurs de mazout si vous vous adressez en direct chez eux. Ces derniers y retrouvent leur compte sur les volumes vendus, mais également par l’assurance de toucher immédiatement leur argent puisque vous payez à la livraison.

Pensez d’ailleurs à faire le plein en prévision de l’hiver puisque les tarifs sont actuellement au plus bas.