Dans un contexte où le prix de l’électricité en Belgique a augmenté de 43 % en huit ans - alors que le coût de la vie n’a, dans le même temps, bondi que de 22,6 % - il devient crucial de payer, si pas le meilleur, au moins le juste prix pour ses consommations énergétiques. Et donc de comparer. Avec, peut-être, si vous n’êtes pas trop attentifs aux rebondissements du secteur, une petite surprise à la clé…

Un rapide coup d’œil à quelques offres phares (les moins chères) du marché de l’énergie, comme le confirme notre petite infographie ci-contre, montre effectivement que le fournisseur le moins cher n’est pas nécessairement celui qu’on croit !

Il est vrai que l’absence d’acteurs véritablement low-cost, la complexité de la construction tarifaire de la facture énergétique ainsi que les changements de stratégie des fournisseurs poussent à réviser ses préjugés relativement fréquemment.

Exemple concret : en 2012, Electrabel, opérateur historique et leader du pays, perdait près de 45.000 clients rien qu’en Wallonie. Pas très loin du nombre de chalands que le fournisseur vit partir sous d’autres cieux depuis la… libéralisation ! Une fuite due, au moins en partie, à un positionnement tarifaire trop élevé. Mais qui sait qu’aujourd’hui, Electrabel est, à 1,22 € mensuel près, selon nos calculs, le fournisseur le… moins cher du marché ?

"Depuis la baisse structurelle et automatique de nos prix en janvier 2013, annoncée jour pour jour il y a un an", contextualise Anne-Sophie Hugé, porte-parole d’Electrabel, "les efforts ont payé. On peut dire que le pari est réussi, puisque la tendance est à la stabilisation et qu’Electrabel regagne même des clients. Tant en termes de part de marché que d’indicateurs de loyauté et de satisfaction, les indices ont évolué de façon positive. Notre repositionnement commercial, rendu possible entre autres par la renégociation de nos contrats d’approvisionnement en gaz naturel, et la qualité de nos produits et services nous confortent dans notre rôle de leader responsable et innovant."

ultime bonne nouvelle : le gouvernement a tranché, notre facture d’électricité sera allégée dès ce 1er avril 2014, sans poisson, et pour tout le monde. La TVA sur l’électricité va effectivement diminuer de 21 à 6 %.

Ne reste plus qu’à déterminer dans quelle mesure, sur quelle tranche (consommation ou facturation ?) et quelles composantes de la facture… Des points sur lesquels fournisseurs et gouvernement sont encore… dans le gaz.