Prix energie

D’après une étude menée par le bureau indépendant [i] iVOX, une grande majorité des Belges sont convaincus qu’il est bon d’améliorer l’efficacité énergétique de sa maison. Mais comment faire, et avec quel budget ?

Quand on parle aux Belges d’efficacité énergétique, 80% de nos compatriotes estiment que l'isolation est la première action à entreprendre pour améliorer l'efficacité énergétique d'une habitation. En deuxième position, près de 60% considèrent que les gestes éco-responsables contribuent à cette efficacité. Et troisième levier : l’installation de panneaux solaires.

L’efficacité énergétique ? Oui … mais ça coûte cher !

© Engie

60% des Belges affirment ne pas avoir encore effectué de travaux de maîtrise de l’énergie parce qu’il s’agit de rénovation coûteuse.

Il est pourtant possible d’ améliorer le score énergétique de sa maison à bas prix , grâce à ces cinq petits travaux d’isolation , par exemple : placer des joints aux fenêtres ou sous les portes, isoler les tuyaux de chauffage dans les pièces froides de la maison.

Vous avez moins de 500 € ? Moins de 5000 € ? Entre 5000 et 10 000 € ? Voici trois types de budget rénovation pour réduire ses consommations d’énergie à la maison.

© Engie

Des gestes écoresponsables ? Oui … mais lesquels ?

Quelques actions peuvent être mises en œuvre chez soi :

© Engie

· Remplacer ses lampes incandescentes et ses halogènes par des leds, 4 à 5 fois moins énergivores.

· Faire des économies d’eau . Cela passe par plusieurs petits gestes simples comme par exemple éviter de rincer la vaisselle avant de la mettre au lave-vaisselle, récupérer l’eau du sèche-linge pour d’autres usages, privilégier la douche plutôt que le bain...

· Diminuer sa consommation d’énergie . Miser sur la lumière du jour, laver son linge à 30° aux heures creuses, abandonner sa télécommande...

· Aller à la chasse aux pertes d’électricité . On l’ignore encore trop souvent, mais les appareils en veille représentent près de 25% de notre consommation de nuit !

· Traquer les fuites d’eau . Non seulement, elles coûtent cher, mais elles peuvent aussi provoquer des dégâts (infiltrations, inondations...). Surveillez votre compteur d’eau, vérifiez les chasses d’eau, les robinets... Ou optez pour la technologie UP d’ENGIE, permettant de détecter une fuite automatiquement. Vous recevez une alerte sur votre smartphone.

· Réduire les gros consommateurs d’énergie : bien régler le chauffage, mais aussi les électros (opter pour les A+++), l’éclairage (acheter des leds), l’eau chaude (isoler les tuyaux, chauffer l’eau en heures creuses).

Des panneaux solaires ? Oui … mais est-ce encore rentable ?

Pour 51% des sondés, il est également important d’installer des panneaux solaires... Il est vrai que les panneaux font baisser la facture énergétique. Et oui, malgré le tarif prosommateur qui arrive en Wallonie en 2020, ils sont rentables. On estime que l’investissement est rentabilisé en 10 ans maximum. De plus, il s’agit d’une source d’énergie propre, durable et gratuite. Enfin, en 2021, l’Europe imposera aux bâtiments d’avoir une consommation énergétique proche de zéro.

Gérer sa consommation énergétique ? Oui… mais comment ?

Pour 37% des personnes interrogées, un thermostat intelligent est une priorité... et pour 12%, un contrôle à distance de la consommation énergétique de la maison permettrait d’éviter de consommer pour rien.

© Engie

C’est précisément la solution qu’offre le nouveau système intelligent UP d’ENGIE . Ce thermostat intelligent offre la possibilité de piloter son chauffage à distance. De plus, il permet d’ identifier la consommation de vos appareils électroménagers et de vérifier s’ils sont encore efficaces. Vous suivez aussi en temps réel vos consommations de gaz et d’électricité. UP offre en outre le suivi détaillé de la consommation d’eau en litres, en m³ et en euros. Par heures, jours, semaines, mois ou années, en chiffres et en graphiques.

Construite une maison 100% efficace ? Oui … montrez-moi !

Certaines solutions innovantes ou avant-gardistes sont également possibles, notamment via...

© Engie

· Une tiny house . Cette « maison minuscule », d’une superficie d’une vingtaine de m², offre une vie plus proche de la nature, tout en étant économe en énergie, voire totalement autonome. En pratique, il faut compter des charges de 300 à 500 € par an.

· Une « maison serre ». Tout aussi innovante, la maison serre utilise l’énergie de l’environnement pour parvenir à l’efficacité énergétique totale.

La serre maintient ainsi la maison dans un état de printemps permanent.

· Un « géonef ». Il s’agit d’une maison construite avec des pneus, des cannettes, des bouteilles... Autonome en énergie, en eau, voire en nourriture, un géonef suit les principes de l’architecture bioclimatique, ce qui permet de conserver une température agréable en toutes saisons, de 17 à 20°C.

Alors, prêt à devenir des UPtimistes ?


[i] iVOX a interrogé entre le 22 et le 28 février 2019, un échantillon de 1000 Belges de plus de 18 ans, représentatifs pour le sexe, l'âge, la langue et le diplôme. L’enquête en ligne présente une marge d’erreur maximale de 3,02 %.