Selon la Belgique et 5 autres pays européens (Autriche, Irlande, Lituanie, Luxembourg et Espagne), une telle piste peut être intéressante pour accélérer la transition énergétique et le détachement des sources d'énergie venues de Russie.

Par ailleurs, une accélération du placement de panneaux créerait de l'emploi et favoriserait un abaissement de la facture énergétique des ménages. L'Union européenne a les capacités d'installer 70 millions de panneaux d'ici 2030, affirment les 6 ministres. Ceux-ci proposent d'y parvenir en en faisant la norme pour les nouvelles constructions d'habitation et les rénovations, ainsi que pour les bâtiments à toit plat, les supermarchés, bâtiments publics et industriels.