C'est une première depuis 2009.

Le baril de Brent a chuté mercredi sous la barre symbolique des 50 dollars pour la première fois depuis 2009, amplifiant le plongeon des cours du pétrole lestés par une guerre des prix entre producteurs. 

Le Brent de la mer du Nord pour livraison en février, la référence européenne du brut, a chuté jusqu'à 49,92 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres peu avant 09H00, avant de se reprendre quelque peu. Il cotait 50,15 dollars à 08H05 GMT, en baisse de près d'un dollar par rapport à sa clôture de la veille.