Le prix du gaz en Europe est tombé jeudi à son plus bas niveau depuis le début de l'invasion russe en Ukraine. Le prix du gaz à la bourse d'Amsterdam, qui fait référence pour les prix européens, a chuté de 17 % pour atteindre 87,19 euros le mégawattheure jeudi. Il s'agit du prix le plus bas depuis le 23 février, la veille du début de l'invasion russe en Ukraine. Selon les analystes, la demande d'énergie a diminué, car les échanges commerciaux sont moins nombreux en vue du week-end pascal.

Après l'agression russe en Ukraine et les sanctions occidentales, les prix du gaz ont fortement augmenté. Pour soutenir sa monnaie nationale, le président russe Vladimir Poutine a exigé que le gaz issu de son pays soit facturé en roubles. Mais l'Union européenne a averti ses États membres que cela serait contraire aux sanctions imposées à Moscou. Les pays européens sont dépendants du gaz russe à des degrés divers.