Prix energie Ils permettront de faire fonctionner de petits appareils.

Il ne faudra bientôt plus disposer d’un toit pour avoir des panneaux solaires chez soi. Ces derniers mois, des chercheurs suédois et chinois ont développé des cellules solaires organiques spéciales pour convertir la lumière ambiante en électricité.

Plus besoin de soleil donc, mais simplement d’une ampoule éclairant une pièce de la maison. La lumière est donc récupérée pour alimenter de petits appareils et donc réutiliser de l’électricité déjà utilisée.

Une invention qui peut être vue comme un gadget, mais qui a un réel potentiel vu le nombre de petits appareils qui font partie de notre vie quotidienne, surtout ceux connectés à Internet. On parle en effet de plus en plus de maisons connectées où chaque appareil fonctionnerait en réseau.

Mais où installer ces nouveaux panneaux ? Assez discrets et compacts, ils pourraient tenir sur un smartphone ou un ordinateur.

Les chercheurs ont décrit deux variantes de cellules solaires organiques dans leurs recherches, l’une d’une surface de 1 cm² et l’autre de 4 cm². La plus petite cellule solaire a été exposée à la lumière ambiante à une intensité de 1 000 lux, et les chercheurs ont noté que bien 26,1 % de l’énergie lumineuse a été convertie en électricité.

"Ce travail représente une grande promesse pour l’utilisation de cellules solaires organiques dans notre vie quotidienne", a expliqué Feng Gao, professeur à la division bio et biomoléculaire de l’université de Linköping, en Suède. "Nous sommes convaincus que l’efficacité des cellules solaires organiques sera encore améliorée pour une utilisation future avec la lumière ambiante, car il reste encore beaucoup à faire pour optimiser les matériaux utilisés dans ce travail."