Il va en effet grimper de 1,7 centimes, à 2,155 euros le litre, indique vendredi la Direction générale Energie du SPF Economie. Même mouvement à la hausse record pour le gasoil de chauffage, dont le litre de type 50S coûtera au maximum 1,45 euro pour une commande de plus de 2.000 litres et 1,48 euro en cas de commande de moins de 2.000 litres. Dans les deux cas, la hausse est de 3,08 centimes le litre. A noter en revanche la très légère baisse, de 0,8 centimes, du prix maximum de l'essence 98 (E5), qui est désormais de 2,394 euros le litre.

L'augmentation des prix est une conséquence des cotations des produits pétroliers sur les marchés internationaux.