Les achats en ligne des Belges profitent surtout aux sites étrangers : "Si on ne fait rien, on va perdre 26 000 emplois d'ici 2025"

Une situation intenable pour le patron de Comeos qui demande une réforme du marché du travail.

La crise du Covid a accéléré une tendance déjà existante : les ventes de vêtements dans les magasins sont de plus en plus supplantées par celles réalisées en ligne.
La crise du Covid a accéléré une tendance déjà existante : les ventes de vêtements dans les magasins sont de plus en plus supplantées par celles réalisées en ligne. ©Kurt Desplenter/Belga
Avec 550 000 emplois, le secteur du commerce est l'un des plus importants de notre pays. "On est une machine à créer de l'emploi, et ce pour tous les profils", explique Dominique Michel, le patron de Comeos, l'association qui représente...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité