Entre 2020 et 2021, 7,4% des travailleurs ont changé d'emploi

Entre 2020 et 2021, 7,4% des travailleuses et travailleurs âgés de 15 à 64 ans ont changé d'emploi, indique jeudi Stabel, qui précise que ce sont surtout les jeunes qui accomplissent cette démarche.

Belga
Entre 2020 et 2021, 7,4% des travailleurs ont changé d'emploi
©Shutterstock

La moitié des personnes qui ont changé d'emploi continuent toutefois de travailler dans le même secteur, précise l'organisme statistique. "L'âge est le principal facteur qui détermine si une personne change d'emploi", selon Ellen Quintelier, statisticienne du marché du travail chez Statbel. Parmi les 15-24 ans, près d'un travailleur sur quatre a ainsi changé d'emploi entre 2020 et 2021. Chez les 25-34 ans, ce chiffre est légèrement supérieur à un sur dix, et tombe à 1,7% chez les 55-64 ans. Le pourcentage d'hommes et de femmes qui changent d'emploi est plus ou moins identique, note par ailleurs Statbel.

L'horeca (11% en moyenne) et la culture (9,3% en moyenne) constituent deux secteurs qui connaissent de nombreuses transitions professionnelles, et la crise du coronavirus a entraîné encore plus de changements dans ces secteurs, poursuit Statbel. Suivent le secteur des technologies de l'information et la communication (TIC, 8,6% en moyenne) et les autres activités de service (7,9% en moyenne).

Les secteurs dans lesquels la plupart des personnes qui changent d'emploi continuent de travailler dans le même domaine sont la construction, l'administration publique, la santé humaine et l'action sociale alors que d'aucuns s'attendaient à ce que le coronavirus amène de nombreuses personnes du secteur des soins de santé à changer d'horizon.

A contrario, les secteurs dans lesquels les travailleurs qui changent d'emploi restent le moins sont les autres activités de services, les activités de services administratifs et de soutien, et les arts, spectacles et activités récréatives.

Enfin, le secteur du commerce, de la réparation d'automobiles et de motocycles attire les travailleurs de nombreux secteurs, poursuit Stabel. Plus de 10% des travailleurs de l'industrie manufacturière, des transports et de l'entreposage, de l'hébergement et de la restauration, des activités spécialisées, scientifiques et techniques ainsi que des autres activités de services se reconvertissent dans ce secteur. L'industrie manufacturière attire, quant à elle, des personnes issues des secteurs de la construction, des transports et de l'entreposage mais aussi de l'information et de la communication.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be