Hôtellerie, restauration, construction, ... : la Wallonie compte désormais plus de 140 métiers en pénurie

Une grande partie des nouvelles professions en pénurie sont dans l'hôtellerie et la restauration.

Belga
Hôtellerie, restauration, construction, ... : la Wallonie compte désormais plus de 140 métiers en pénurie
©Belga Image

La nouvelle liste des professions en pénurie en Wallonie contient 141 professions, soit 15 de plus qu'il y a un an. Une grande partie des nouvelles sont des professions de l'hôtellerie et de la restauration, a annoncé le service wallon de l'emploi Forem. Par rapport à l'année dernière, 15 professions ont disparu de la liste (par exemple, inspecteur de police et conseiller en prévention) et 31 nouvelles professions ont été ajoutées (par exemple, analyste de crédit et nettoyeur industriel). Près d'un tiers des nouveaux métiers sont liés au secteur de l'hôtellerie et de la restauration (aide-cuisinier, réceptionniste d'hôtel, serveur...), qui a été durement touché lors de la crise du coronavirus.

Les professions de la construction figurent beaucoup sur la liste. Le secteur de la construction compte 41 professions en pénurie. Peintre industriel et consultant en énergie sont nouveaux, entre autres.

Le Forem souligne également que dans 37 des professions en pénurie, 30 % des employés ont plus de 50 ans. Le manque pourrait donc s'accentuer dans les années à venir.

En Flandre aussi, il existe une liste de professions en pénurie. Elle compte actuellement 207 professions, a annoncé le VDAB début février, soit 17 de plus qu'un an auparavant. En Flandre, l'infirmière est en tête de liste comme étant le métier le plus touché.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be