Contenu de partenaire

Comment postuler en 2023 ?

Les employés recherchant actuellement un emploi se voient souvent proposer de nombreuses opportunités intéressantes en raison de la pénurie sur le marché de l’emploi. En revanche, ceux-ci n’y répondent pas toujours dans l’immédiat… Telle est la tendance à laquelle s’attendre en 2023.

Jobat.be
Comment postuler en 2023 ?
©123rf

Selon une enquête du cabinet de recrutement RH Robert Half, près d'un employé sur deux (48%) envisage de changer d'employeur dans les six mois. 17% d'entre eux indiquent même déjà rechercher activement un nouveau challenge professionnel.

L'argent fait le bonheur… ou pas ?

La principale raison justifiant un tel choix, même à l’ère post-coronavirus, reste la rémunération (38%). Néanmoins, il existe un certain nombre d’autres facteurs déterminant le choix final d’un nouvel employeur.

La localisation de l'entreprise joue par exemple un rôle de plus en plus important (20%). La possibilité de travailler de manière flexible (télétravailou horaires de travail flexibles) figure également en tête de liste pour de nombreux candidats (12%). De tels arguments coulent de source étant donné l'importance croissante accordée par les employés à leur équilibre vie privée-vie professionnelle.

Enfin, les avantages extralégaux (6%) et la promesse d’un contenu de fonction stimulant jouent un rôle moins décisif (5%) dans le choix d’un employeur.

« Compte tenu de l'actualité, il n'est guère surprenant que le salairesoit un facteur prépondérant », déclare Jeroen Diels, directeur régional senior chez Robert Half. « Il est toutefois important que les candidats ne soient pas aveuglés par l'aspect financier. Le salaire n'est souvent qu'un facteur de motivation à court terme. À plus long terme, un candidat aura par exemple besoin de plus de flexibilité, d'une assurance supplémentaire ou d'un budget mobilité. »

Comment postuler en 2023 ?

L’enquête montre également que le processus de candidature est légèrement différent de ce qu'il était auparavant. La candidature traditionnelle directe avec CV et lettre de motivation est toujours d'actualité (62%), mais la recherche d’emploi via un organisme intermédiaire (bureaux de sélection), en ligne ou via les réseaux sociaux progresse fortement. LinkedIn (7%) facilite par exemple la prise de contact rapide et fluide avec les responsables RH.

Avant de postuler proprement dit, l'entreprise est d'abord examinée en profondeur. Quelle est la culture d'entrepriseet qu'en est-il de la diversitéet de la flexibilité sur le lieu de travail ? Comment les employés évaluent-ils leur employeur ? Que mentionnent les avis sur Google au sujet de l'organisation ?

Ce n'est que lorsque l'image concorde complètement avec les attentes du candidat que le processus de candidature sera effectivement lancé et que les cases de sa check-list pourront (espérons-le) être cochées en douceur lors de l'entretien d'embauche.

Source : Jobat.be

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be