Au cours des mois de janvier et février, 999 faillites ont été déclarées, soit près de la moitié de moins que sur la même période l'an dernier. Sur les deux premiers mois de l'année, 516 entreprises ont fait faillite en Flandre (-47,1%), 304 en Wallonie (-42,6%) et 166 à Bruxelles (-64,2%).

Le moratoire sur les faillites mis en place dans le cadre de la crise sanitaire a pris fin le 31 janvier, ce qui implique qu'avant cette date, seule les faillites urgentes ont été déclarées. Par conséquent, elles ont été bien moins nombreuses qu'en temps normal: 6.959 entreprises de mars 2020 à février 2021 inclus, contre 11.865 sur la même période un an plus tôt (-41,4%). Selon Graydon, le moratoire serait de facto toujours appliqué, ce qui explique que les faillites n'ont pas été plus nombreuses en février.

Le fisc, l'ONSS et les banques sont pour l'instant réticentes à imposer des faillites et de nombreuses entreprises bénéficient toujours des mesures de soutien des autorités, avance encore Graydon.