Seuls 14% des travailleurs embauchés pour un nouveau job sont des demandeurs d'emploi, ressort-il d'une étude de la KU Leuven, publiée mardi dans De Morgen et Het Laatste Nieuws. 

Quelque 1,5 million de travailleurs ont été sondés pour cette recherche sur les trajectoires de carrière. Pour trouver un emploi, il vaut mieux en avoir déjà un: 56% des personnes engagées dans un nouvel emploi avaient déjà un travail. Et seuls 14% des nouvelles embauches concernent un demandeur d'emploi. Ces derniers ont plus de chance de trouver un poste dans l'horeca et le secteur de l'intérim. Les jeunes qui viennent de quitter l'école constituent également une petite minorité sur le marché de l'emploi, avec 7,6%.

L'horeca et l'intérim sont aussi les les secteurs qui emploient le plus de personnes peu qualifiées et celles issues de l'immigration. Dans l'industrie, la logistique et l'administration publique, 70 à 90% des nouveaux engagés travaillaient déjà. Les soins de santé, les services publics et l'éducation semblent particulièrement fermés aux demandeurs d'emploi.