Depuis janvier 2010,le congé de maternité peut être prolongé dans certains cas

BRUXELLES Dans le cadre du Plan famille pour les indépendants, des mesures visent à améliorer la conciliation entre la vie privée et la vie professionnelle des indépendants lorsqu’ils sont confrontés à une difficulté familiale particulièrement grave et lourde de conséquences pour leur activité professionnelle.

IL A, par exemple, été décidé de prolonger le congé de maternité en cas d’hospitalisation du bébé dans la semaine qui suit la naissance.

De fait, avec effets au 1er janvier 2010, à la demande de l’indépendante (de la conjointe aidante aussi), la période de repos de maternité peut être prolongée lorsque l’enfant nouveau-né doit rester hospitalisé plus de 7 jours à compter de sa naissance.

DANS CETTE SITUATION, la période de repos de maternité doit être prolongée d’une durée égale au nombre de semaines complètes d’hospitalisation de l’enfant qui dépasse ces 7 premiers jours.

Attention, la durée de cette prolongation ne peut toutefois dépasser 24 semaines.

La prolongation de la période de repos de maternité d’une durée de 24 semaines au maximum prend cours à partir du premier jour qui suit les deux semaines de repos postnatal obligatoire.

DE PLUSet toujours dans cette dernière situation, la période de repos postnatal facultatif prend cours, en cas de prolongation pour hospitalisation du nouveau-né, le premier jour qui suit la fin de la période de prolongation.

Pour rappel, pour les indépendants, le repos postnatal facultatif s’étend à une période qui correspond aux 8 ou 9 semaines en cas de naissance multiple, dont sont déduites l’éventuelle période de repos prénatal facultatif et la période obligatoire.

Le repos postnatal facultatif prend cours au plus tôt à partir du premier jour qui suit les 2 semaines de repos postnatal obligatoire.

Et la période obligatoire de repos de maternité se compose d’un total de 3 semaines : une semaine de repos prénatal obligatoire et deux semaines de repos postnatal obligatoire.

© La Dernière Heure 2010.