Une formule avantageuse pour un jeune peu qualifié

BRUXELLES À l’issue de ses études, un jeune, titulaire au maximum d’un diplôme ou certificat du secondaire supérieur et inscrit comme demandeur d’emploi auprès du Forem (il est domicilié en Wallonie), d’Actiris (Région bruxellloise)…, peut bénéficier du stage d’insertion en entreprise.

Et à son issue, un contrat de travail à durée indéterminée d’au moins 2 mois doit lui être offert (l’employeur ne peut, au plus tôt, mettre fin à ce contrat qu’après 2 mois).

À noter et faites-lui en part, qu’au moment de l’engagement contractuel, l’entreprise peut éventuellement bénéficier de réductions Onem, primes à l’emploi…

Avec effets au 1er février 2010, peut être admis au droit aux allocations de stage pendant la durée de ce stage, le travailleur qui est inscrit auprès du Forem… comme demandeur d’emploi inoccupé (non-indemnisé).

Il n’y a plus que ce groupe-là comme bénéficiaire.

Et une allocation de stage ne peut être accordée :

- que si le stage est d’au moins à mi-temps et qu’il prévoit une durée de 2 mois;

- que si ce stage est réglé par un contrat conclu par ce travailleur, l’entreprise (secteur privé) et le Forem…;

- que si le travailleur joint mensuellement à sa carte de contrôle une attestation de présence au stage d’insertion;

- etc.

RENSEIGNEMENTS

Service public fédéral Emploi
02/233.40.23
information@emploi.belgique.be
www.emploi.belgique.be

© La Dernière Heure 2010.