Il sera prêt fin janvier. Ce guide a été conçu pour rester fonctionnel si d'autres épidémies mondiales venaient à émerger, assure le cabinet. Depuis le début de la pandémie de coronavirus Covid-19, les entreprises peuvent suivre les instructions figurant dans un guide générique. Das le nouveau document, la gestion d'une pandémie sera déclinée en trois phases : une phase verte avec des mesures visant à contrôler la propagation d'un virus, une phase orange pour limiter la propagation et une phase rouge pour contenir une urgence épidémique et éviter un arrêt des secteurs.

Les mesures de prévention concernent le télétravail, la ventilation, l'hygiène, les équipements sociaux, les déplacements domicile-travail et autres déplacements à des fins professionnelles, les pauses, la circulation, le travail avec des tiers, l'aménagement du lieu de travail, la distance entre les personnes, les règles en cas de maladie, la quarantaine ou l'isolement ou encore les masques. Selon ce guide, la décision de passer d'une phase à une autre revient à l'employeur et au médecin du travail.

Les partenaires sociaux, réunis au sein du Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail, ont collaboré à l'élaboration de ce nouveau guide générique avec le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale et le ministre.

"Lorsqu'une épidémie ou une pandémie survient, il est important que l'employeur puisse immédiatement prendre les mesures nécessaires. Voilà l'une des leçons que nous avons pu tirer ces derniers mois. Nous développons donc un outil proactif pour le lieu de travail, qui peut être activé immédiatement en cas d'épidémie ou de pandémie", commente Pierre-Yves Dermagne, cité dans le communiqué.