Le plein de soleil à Canet

Ici, à Canet, nous sommes sur le front de mer, à quelques kilomètres de Perpignan. C’est depuis des générations la station chic où la bonne société de la grande ville catalane aime se reposer.

Gery De Maet
Le plein de soleil à Canet

Une précision s’impose d’emblée. Pour ne pas fâcher les habitants du coin, prenez bien soin de parler de "Canet en Roussillon" et non pas "du" Cannet, ce qui pourrait induire en confusion avec la station du Cannet située sur la Côte d’Azur.

Dans les années 60, De Gaulle lança la mission Racine pour inciter les Français à prendre leurs vacances au pays plutôt qu’en Espagne. Du coup, on vit pousser comme des champignons le long de la Méditerranée des stations comme Port-Barcarès, Port-Leucate, Saint-Cyprien qui attirèrent un nouveau public, reléguant Canet au second plan.

Piqués au vif, les responsables municipaux ont transformé leur ville un peu assoupie en une destination moderne capable d’offrir à sa clientèle de quoi lui assurer des vacances de rêve.

Parallèlement, Canet s’est lancé dans une politique sportive ambitieuse, à travers une piscine olympique dont l’élève la plus illustre fut Laure Manaudou et où l’élite belge vient régulièrement s’entraîner.

Néanmoins, Canet demeure fidèle à son image haut de gamme et ne veut pas sacrifier au tourisme de masse, contrairement à d’autres qui ont joué à fond la carte du camping.

C’est ainsi que Canet dispose d’une hôtellerie de qualité dont l’établissement le plus illustre s’appelle les Flamants roses. Faute d’avoir le plaisir d’y séjourner, il est possible d’y prendre un repas à son restaurant l’Horizon, face à la mer, ou de profiter de l’excellent service de thalassothérapie.

Une autre manière très agréable de déjeuner est d’essayer un club de plage, comme l’Estelle de Mar où la sangria maison et les vins de pays accompagnent des salades fraîches et digestes.

Le soir, tout ce que Canet compte comme fêtards se donne rendez-vous dans la bien nommée rue de la Soif qui abonde en bars et night-clubs sympas.

Pour se divertir, un détour pour l’aquarium municipal permettra de découvrir pas moins de 350 espèces de poissons.

Et afin de compléter la rencontre avec la mer, alors que les plus sportifs se laisseront tenter par une balade en jet-ski jusqu’à Collioure, les plus calmes embarqueront à bord du catamaran Navivoile pour un apéritif vespéral au large de la côte.

Si la période des vacances est terminée, il faut savoir que Canet jouit de 320 jours de soleil par an et que la température avoisine les 25 degrés jusque début octobre ! Un peu frais pour les "locaux" mais suffisant pour réchauffer la clientèle belge.

Inutile donc de s’en priver d’autant que Ryanair assure des vols jusqu’à Perpignan d’où un service régulier d’autobus vous mène jusqu’au centre de Canet.

De quoi pouvoir entonner par la suite : "Canet, tu nous plais !"


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be