L'armée et la police contrôlent les voyageurs dans le Tyrol autrichien

Environ 1.200 militaires et policiers ont été déployés dans le Tyrol autrichien pour faire appliquer les nouvelles restrictions de voyage.

DPA/ANP
L'armée et la police contrôlent les voyageurs dans le Tyrol autrichien
©AFP

 Pour quitter la région, les voyageurs doivent désormais présenter un test corona négatif, une mesure largement respectée depuis son entrée en vigueur vendredi à minuit, selon la police autrichienne. Les autorités ont installé 44 points de contrôle, situés sur le long des routes, dans les aéroports et les gares. Certains d'entre eux ont été aménagés pour permettre aux voyageurs de se faire tester sur place.

Le test négatif obligatoire ne doit pas dater de plus de 48 heures.

Instaurée afin d'éviter la propagation du variant sud-africain, la mesure restera en vigueur pour dix jours. Les enfants de moins de 10 ans et les conducteurs du trafic de marchandises et de transit sans escale sont exemptés de l'obligation de passer un test.

Au moins 400 cas d'infection au variant sud-africain ont été enregistrés dans le Tyrol autrichien, ce qui en fait le plus grand foyer de contamination connu d'Europe.

D'autres pays européens se sont également montrés préoccupés par la circulation de ce variant plus contagieux du Covid-19, dont l'Allemagne, qui a déjà annoncé la fermeture de sa frontière avec le Tyrol.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be