Rainbow et Service Voyages en faillite

Comme cela avait été le cas pour Thomas Cook, le fonds de garantie va intervenir.

Van Hoof Thibaut
Rainbow et Service Voyages en faillite
©Shutterstock

Il n'est pas interdit de voyager et l'année 2022 s'annonce comme le début d'un retour à la normale, du moins pour le moment. Mais cela ne veut pas dire que le secteur du tourisme roule sur l'or. Entre les interdictions encore en vigueur, la peur de voyager, les réservations en last minute et les Belges qui préfèrent rester au pays, les ventes sont en berne. Et ce sont toujours les plus petits qui trinquent en premier. Certaines agences ont déjà fait faillite, d'autres ont dû se réorganiser, et voilà que le groupe Alizés Travel annonce sa faillite. Ce groupe était représenté sur le marché belge par le tour-opérateur Rainbow et les agences de voyages Service Voyages. "Le tribunal de l'entreprise de Nivelles a déclaré la faillite de la SA Alizés Travel, qui utilisait les marques Rainbow et Services Voyages, confirme l'Upav. Maintenant que le Comité restreint du fonds de garantie voyages a établi que l'insolvabilité financière est définitive, les conditions sont réunies pour que le Fonds de garantie voyages puisse jouer son rôle et commencer le processus d'indemnisation. Toutes les demandes de remboursement peuvent désormais être soumises au GFG via le site web gfg.be (et uniquement via le site web)."

C'est donc reparti pour un tour pour le Fonds de garantie, même si cela n'a rien à voir avec le nombre de dossiers qui étaient à traiter lors de la faillite de Thomas Cook. Pour rappel, chaque voyage vendu par Rainbow ou Service Voyages peut faire l'objet d'un remboursement grâce à l'assurance insolvabilité. Cela vaut pour le voyage en lui-même, et, parfois, pour certaines activités prévues sur place. Les dossiers sont traités au cas par cas, et le processus peut prendre plusieurs mois en fonction du dossier. Lors de la faillite de Thomas Cook, la gestion complète avait pris un peu plus d'un an. "45 500 voyageurs ont depuis été remboursés et près de 12 000 ont été ramenés chez eux dans les semaines qui ont suivi la faillite. Notez qu'à peine six mois après la faillite, les trois quarts des dossiers étaient déjà remboursés ! Le traitement s'est ensuite déroulé plus lentement pour des raisons indépendantes du GFG", rappelle le Fonds de garantie.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be