Michael O'Leary (Ryanair) : "Cet été, prendre l'avion pourrait être plus cher qu'avant le Covid"

Carsten Spohr de Lufthansa a indiqué que ce n'est pas seulement le prix élevé du carburant qui affecte les compagnies aériennes.

Rédaction avec Belga
Michael O'Leary (Ryanair) : "Cet été, prendre l'avion pourrait être plus cher qu'avant le Covid"
©Belga Image

Prendre l'avion en été risque d'être plus cher qu'avant la pandémie de coronavirus, d'après le patron de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair, Michael O'Leary. "Je pense que les prix seront aussi élevés ou plus élevés qu'avant Covid", a-t-il déclaré lors d'une conférence des compagnies aériennes européennes à Bruxelles.

Son collègue de la compagnie aérienne allemande Lufthansa, Carsten Spohr, a indiqué que ce n'est pas seulement le prix élevé du carburant qui affecte les compagnies aériennes, mais aussi l'inflation. Mais, a souligné M. Spohr, les billets d'avion en Europe sont devenus beaucoup moins chers au cours des dernières décennies.

M. O'Leary a également demandé le report de certaines parties des objectifs climatiques plus stricts de l'UE. Il s'agit d'aider les pays de l'UE à réduire leurs émissions de CO₂ de 55 % d'ici 2030 par rapport à 1990 et à devenir climatiquement neutres d'ici 2050. M. O'Leary estime que ses clients ne pourraient pas se permettre des taxes environnementales beaucoup plus élevées à l'heure où le prix du pétrole avoisine les 120 dollars le baril.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be