Règles Covid en France, Italie, Espagne...: tout ce qu'il faut savoir avant de partir en vacances

Le pass sanitaire n’est plus exigé pour entrer dans la majorité des pays de l’UE. Seuls la France, le Portugal et Malte font exception à la règle. Le port du masque dans les transports reste souvent obligatoire. Après deux saisons estivales plombées par la pandémie, l’année 2022 devrait être synonyme d’un retour à la normale pour les voyages.

Règles Covid en France, Italie, Espagne...: tout ce qu'il faut savoir avant de partir en vacances
©Shutterstock

En ce premier jour des vacances d’été, nombreux sont les Belges à boucler leurs valises pour un départ imminent à l’étranger. Après deux saisons estivales plombées par la pandémie, l’année 2022 devrait être synonyme d’un retour à la normale pour les voyages touristiques, sans (trop) de restrictions sanitaires.

Si certains pays connaissent une légère recrudescence des contaminations, la situation épidémiologique reste en effet sous contrôle dans la majeure partie du territoire européen. "La situation sanitaire dans les pays qui nous entourent est assez similaire à la nôtre, confirme le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem. Selon moi, il n'y a pas de raison que les Belges se comportent différemment à l'étranger qu'en Belgique. Il n'y a pas plus de risques si l'on se trouve dans un camping en France que si l'on va visiter Durbuy ou Ostende, car les variants en circulation sont les mêmes un peu partout en Europe."

Vigilance pour les profils à risque

Toutefois, la prudence reste de mise et les précautions sanitaires appliquées en Belgique doivent l'être également à l'étranger, en particulier pour les profils à risque. "Les personnes à risque - les immunodéprimés ou les personnes âgées, par exemple - doivent être vigilantes sur place et éviter les grands rassemblements, rappelle Yves Van Laethem. Si l'on n'est pas soi-même à risque, il faut toujours protéger les plus faibles dans son entourage après un voyage, en évitant les contacts proches dans les dix jours suivant le retour en Belgique."

En règle générale, l'expert conseille de trouver un bon équilibre entre prudence et détente. "Durant les deux derniers étés, l e virus ne se transmettait quasiment plus, mais cette année Omicron continuera de circuler. Il faut donc y songer et le garder dans un coin de notre tête, sans que cela obnubile nos pensées et nous empêche de profiter de nos vacances."

La voie est libre pour les retours

Depuis le 23 mai, les mesures appliquées lors d’un retour de l’étranger ont été levées en Belgique. Il n’est dès lors plus nécessaire de remplir le formulaire de localisation (PLF) ou de se soumettre à un test PCR, ni à une quarantaine. Seuls les Belges de retour d’un pays considéré à "très haut risque" - où un nouveau variant préoccupant est en circulation - doivent encore se plier à certaines règles. Toutefois, à l’heure d’écrire ces lignes, aucun pays tiers ne figurait sur cette liste critique, qui reste susceptible d’évoluer au fil des semaines.

Des règles au cas par cas à l’étranger

S’il ne faut plus montrer patte blanche pour entrer sur le territoire belge, ce n’est pas le cas partout. La détention d’un certificat Covid ou d’une attestation reste obligatoire pour franchir certaines frontières. Plusieurs pays européens continuent également d’imposer le pass sanitaire ou le port du masque dans les lieux à forte affluence.

Tour d’horizon des règles en vigueur dans les destinations de vacances préférées des Belges.

France

Avec le Portugal et Malte, la France reste l’un des rares pays de l’Union européenne à conditionner l’entrée sur leur territoire à la présentation d’un pass sanitaire. Un schéma vaccinal complet (avec dose booster pour les 18 ans et plus), un certificat de rétablissement ou un test PCR négatif datant de moins de 72 heures (24 heures pour les tests antigéniques) est ainsi exigé lors des contrôles aux frontières, toutefois de plus en plus rares lors des arrivées par voie terrestre.

Le pass sanitaire n’est par contre plus demandé dans les établissements accueillant du public (restaurants, hôtels...) depuis le 14 mars, à l’exception des institutions de soins, qui exigent elles aussi le port du masque. Enfin, dans les transports en commun, le masque reste recommandé.

Espagne

Pour entrer sur le territoire espagnol, il n’est désormais plus nécessaire de présenter d’attestation, ni de pass sanitaire. Seul le port du masque reste obligatoire dans les transports en commun et les établissements de soins, et ce, à partir de 6 ans.

Italie

Depuis le 1er juin, l’Italie n’exige plus de pass sanitaire ou de quelconque formulaire de localisation pour entrer sur son territoire. Le "Green Pass", qui conditionnait l’accès à certains lieux clos, n’est plus non plus d’application. Le port d’un masque FFP2 (et non chirurgical) reste par contre obligatoire dans les transports en commun - à l’exception des avions - et les institutions de soins.

Portugal

Le Portugal, touché par un sérieux regain épidémique début juin, exigeait jusqu'au 30 juin la présentation d’un pass sanitaire pour les voyageurs de plus de 12 ans arrivant par voie aérienne ou maritime. Cette règle a été levée le 1er juillet, sauf pour la région des Açores.

Sur place, le port du masque reste obligatoire dans les transports en commun et les taxis, ainsi que dans les établissements de santé.

Grèce

Les autorités grecques n’imposent plus de pass sanitaire, ni de formulaire de localisation, pour les voyageurs en provenance de l’étranger.

Le port d’un masque FFP2 ou d’un double masque chirurgical reste par contre obligatoire dans les transports en commun - à l’exception de l’avion - et dans les institutions de soins. Les contrevenants s’exposent à une amende de 300 euros.

Maroc

L’entrée sur le territoire marocain est conditionnée à la présentation d’un pass sanitaire valide, à savoir d’une preuve de vaccination, de rétablissement ou d’un test négatif. Une fiche sanitaire est également à compléter avant le départ.

Les règles restent par ailleurs très strictes localement. Le pass vaccinal est obligatoire pour se déplacer à l’intérieur du pays ainsi que pour accéder à la majorité des lieux clos (transports, restaurants, magasins…). Le port du masque est obligatoire partout.

--> Des informations détaillées sur les mesures en vigueur dans d’autres pays sont disponibles sur le site du SPF Affaires étrangères (www.diplomatie.belgium.be).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be