Un vol sur cinq annulé samedi matin à Roissy, nouveau préavis pour les 9-10 juillet

Les compagnies aériennes vont devoir annuler un vol sur cinq samedi matin à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle en raison de la poursuite d'une grève, tandis qu'un nouveau préavis a été déposé pour le week-end du 9 et 10 juillet selon la CGT.

Belga
Un vol sur cinq annulé samedi matin à Roissy, nouveau préavis pour les 9-10 juillet
©AP

"En l'absence de résolution du conflit, il est demandé aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols" entre 7h00 et 14h00 "à hauteur de 20%" au départ et à l'arrivée du premier aéroport français (CDG) au nord-est de Paris, a précisé à l'AFP la Direction générale de l'aviation civile (DGAC).

Ces annulations préventives, décidées par l'administration en raison d'une grève des pompiers de l'aéroport pour obtenir de meilleurs salaires, qui nécessite la fermeture d'une partie des pistes et réduit donc les capacités, traduisent une détérioration par rapport aux deux premiers jours du conflit, jeudi et vendredi, quand un vol sur six avait été supprimé en matinée à CDG.

"Le mouvement se poursuit chez les pompiers", qui sont "insatisfaits des propositions de la direction", a confirmé à l'AFP Daniel Bertone, le secrétaire général de la CGT du Groupe ADP, le gestionnaire des aéroports de Paris.

Selon lui, la grève va durer tout le week-end, conformément au préavis en cours, tandis que de nouveaux préavis ont été déposés pour le week-end prochain, qui marquera le début des vacances scolaires d'été et voit traditionnellement un pic de fréquentation dans les aéroports, outre les gares et les routes.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be