L'été 2022 marqué par la relance des voyages à l'étranger

Les voyagistes constatent également que les Belges ont réservé leurs vacances d'été très tard en raison de certaines incertitudes persistantes concernant le coronavirus.

La Libre Eco avec Belga
Le nombre de vacanciers a largement dépassé les prévisions de Neckermann.
Le nombre de vacanciers a largement dépassé les prévisions de Neckermann. ©BELGA

Les voyagistes ont enregistré de nombreuses réservations cet été après deux années de crise et dressent lundi un bilan positif de la saison. Le nombre de vacanciers a largement dépassé les prévisions de Neckermann, tandis que TUI a enregistré 53% de réservations en plus par rapport à juillet et août de l'année dernière.

TUI a également observé une croissance de 70% du nombre de réservations pour des vacances en avion, en comparaison avec l'été 2021. Les vacances en voiture ont aussi progressé de 38%. Chez Neckermann, juillet a été particulièrement bon et représente 58% du chiffre d'affaires des mois d'été.

Le "last minute" en vogue

Les voyagistes constatent par ailleurs que, contrairement aux autres marchés européens, les Belges ont réservé leurs vacances d'été très tard en raison de certaines incertitudes persistantes concernant le coronavirus. Quatre réservations sur dix ont été faites après le 15 juin chez TUI, alors que 37% des voyages Neckermann pour juillet et août ont été réservés en "last minute".

Les destinations les plus populaires sont restées les mêmes qu'avant la crise sanitaire, c'est-à-dire l'Espagne, la Grèce ou encore la Turquie. Neckermann ajoute que les destinations long-courriers (États-Unis, Extrême-Orient, Mexique, Caraïbes...) ont également recommencé à se développer mais restent loin de leur niveau d'avant la période Covid.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be