C’est confirmé, le personnel de cabine Ryanair lance une grève de 5 jours durant les vacances : 50 % des vols seront impactés

Les syndicats menaçaient de débrayer depuis plusieurs semaines si les négociations avec la direction de la compagnie irlandaise n’avançaient pas. Ce mouvement est désormais confirmé.

Thibaut Van Hoof
avion aeroport Brussels Airport steenokkerzeel piste pilote aerien transport atterrissage nuisance riverains vol survol ciel compagnies Ryanair Boeing 737 low cost chateau immobilier logement
Une nouvelle grève est prévue pendant les vacances. ©Jean Luc Flemal

Didier Lebbe (CNE), l’annonçait il y a quelques semaines, il ne garantissait pas la paix sociale chez Ryanair durant les fêtes de fin d’année. Il s’en prenait encore une fois à la direction de la compagnie, mais également aux décideurs politiques et à l’auditorat du travail du Hainaut. ” Je me pose vraiment des questions sur la gestion du dossier par les différentes instances, et je me sens de plus en plus seul dans ce dossier, lançait-il. À chaque fois que l’histoire apparaît dans les médias, on promet de faire bouger les choses, mais rien n’a changé depuis l’été.”

Ces dernières semaines, la situation ne s’est pas améliorée, et une grève a donc été organisée pour les 30 et 31 décembre, ainsi que les 1er, 7 et 8 janvier. “Le 21 novembre 2022, dans une lettre ouverte, nous mettions en garde les autorités, Ryanair et les passagers que si rien ne bougeait d’ici le fin de l’année, il y aurait alors des perturbations à prévoir pour les fêtes de fin d’année, rappellent les syndicats. Malheureusement rien n’a bougé. Par ailleurs, via un sondage effectué le week-end dernier auprès du personnel de cabine, 87.02 % des sondés nous ont expliqué que, pour eux, rien n’avait évolué. Au contraire, la situation s’est même dégradée.

Grève du personnel de cabine les 30 et 31 décembre, ainsi que les et 1, 7 et 8 janvier

Comme cet été, les conditions de travail du personnel de cabine et des pilotes basés en Belgique sont pointées du doigt, mais un nouvel élément entre en ligne de compte cette fois. Il découle de la décision de Ryanair de se retirer de l’aéroport de Zaventem, prétextant des taxes trop élevées. Si les employés basés à Brussels Airport ont pu conserver leur emploi, ils font aujourd’hui face à des horaires de travail et de déplacement intenables. “En effet, la politique du “Monopoly” qui consiste à détacher provisoirement et illégalement du personnel dans d’autres bases européennes de Ryanair s’est intensifiée. Enfin, la réouverture de la base de Bruxelles n’est pas garantie, loin de là, mais le personnel qui est encore en place est dans l’incertitude totale. C’est pour cela que le personnel de cabine de Ryanair sera en grève les 30/12/2022, 31/12/2022 et 01/01/2023 ainsi que les 07/01/2023 et 08/01/2023”, précisent les syndicats.

En pratique, 50 % des vols devraient être perturbés durant ces cinq journées, à moins que la compagnie détache du personnel d’aéroports étrangers pour combler une partie des effectifs.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be