Les automobilistes qui prendront le volant pour se rendre dans le sud de la France, ce samedi, devront sans doute prendre leur mal en patience avant de pouvoir profiter d’un apéro au bord de la piscine : l’organisme français Bison Futé annonce en effet une journée rouge sur l’ensemble des routes de l’Hexagone et donc un allongement des temps de parcours.

Car aux automobilistes qui prennent chaque année leur véhicule pour se rendre en vacances, viendront se greffer ceux qui, habituellement, s’envolent pour des contrées plus exotiques et sont contraints de rester en Europe en raison de la crise du coronavirus.

Autant de monde qui risque de se retrouver sur les routes simultanément. D’où le placement en zone rouge de l’ensemble du pays.

Les automobilistes qui peuvent retarder leur départ sont invités à se mettre en route dimanche, voire lundi. Et pour ceux qui n’auront pas d’autre choix que de partir ce samedi, Bison Futé adresse quelques conseils : traverser l’Île-de-France avant 8 h ; quitter les grandes métropoles avant 9 h ; éviter l’A10 entre Orléans et Bordeaux, de 9 h à 13 h ; éviter l’A6 entre Mâcon et Lyon de 10 h à 14 h ; et l’A7 entre Lyon et Orange de 8 h à 17 h.

Par ailleurs, le trafic en direction de l’Italie risque d’être particulièrement chargé à hauteur du tunnel du Mont-Blanc avec des délais d’attente supérieurs à 30 minutes de 10 h à 18 h. Une situation qui risque d’être identique dans les autres pays européens traversés par des automobilistes belges.

Lesquels pourraient éviter une partie du trafic en partant plus tôt. Nombreux sont ceux qui prendront la route aux environs de 5 h du matin. Et pour ceux qui se retrouveront coincés dans les embouteillages, un conseil clef reste d’application : gardez des provisions (biscuits, fruits…) et des bouteilles d’eau à portée de main, surtout si vous vous retrouvez à l’arrêt en plein cagnard.