La France va plus vite que prévu dans son agenda, concernant le port du masque. Initialement annoncé par Emmanuel Macron pour le 1er août, le Premier ministre français Jean Castex a annoncé ce jeudi que le port du masque deviendrait obligatoire dans certains lieux dès la semaine prochaine sur le territoire français.

"Le port du masque constitue avec le respect des gestes barrière une mesure de prévention et de protection efficace", a justifié le Premier ministre, précisant que celui-ci serait obligatoire "dans tous les établissements clos recevant du public, en particulier les commerces".

Quels sont ces lieux qui seront donc concernés? La définition de "lieux publics clos" n'est pas encore très claire. Mais nos confrères de BFMTV ont investigué et en s'appuyant sur le site service-public.fr, ils en arrivent à la conclusion qu'il s'agit d'"établissements recevant du public (dits ERP), bâtiments dans lesquels des personnes extérieures sont admises [...] peu importe que l'accès soit payant, gratuit, libre, restreint ou sur invitation".

Pour rappel, en France, le masque est déjà obligatoire actuellement dans ces conditions:

> Dans les halls de cinéma et halls de théâtres

> Dans les établissements sportifs couverts,

> Dans les musées et monuments

> Dans les transports en commun (gares, trains, métros...)

> Dans les commerces (si c'est décidé et signalé par le gérant)

> Dans les bars et restaurants (obligatoire pour le personnel et pour les clients lors de leurs déplacements à l'intérieur, les clients ne doivent évidemment pas être masqués lorsqu'ils sont attablés et consomment)

> Dans les lieux de culte

L'élargissement dès la semaine prochaine, selon la définition de "lieux publics clos", pourrait encore concerner:

> Les services publics (établissements de santé, préfectures, bibliothèques...)

> Tous les commerces

> Les centres commerciaux

> Les salles de cinémas et de théâtres (et non seulement que dans les halls)

> Les hôtels

Reste à présent au ministère français de la Santé d'officialiser cette liste et éventuellement de l'élargir ou la raccourcir.