Arrivés après le 24 février, 10 Belges qui étaient confinés depuis dans l'hôtel H10 de Tenerife vont pouvoir rentrer en Belgique.

Les Belges sont actuellement 118, dont 110 partis avec TUI, a être confinés dans l'hôtel H10 suite à la découverte de 4 cas de contamination au coronavirus de touristes italiens. Pour 10 d'entre eux, arrivés après le 24 février et l'évacuation des personnes contaminées, le séjour prendra fin aujourd'hui. "Nous venons de recevoir l’information que 10 vacanciers belges de TUI ont pu sortir de l’hôtel H10 Costa Adeje Palace à Tenerife aujourd’hui. Il s’agit de vacanciers qui sont arrivés à l’hôtel le 24 février, après le départ des personnes ayant contracté le coronavirus. Nos équipes opérationnelles sur place ont pris en charge les vacanciers et organisent actuellement leur retour en Belgique", indique TUI dans un communiqué.

Pour les autres, le confinement a été fixé à 14 jours, soit au minimum jusqu'au 9 ou 10 mars prochain. S'ils furent contraints de rester dans leur chambre mardi, ils peuvent désormais circuler librement dans l'hôtel et se rendre au restaurant à l'heure des repas. Le personnel de chambre a aussi effectué son retour, venant changer les essuies et refaire les lits pendant que les vacanciers déjeunent. A la piscine, l'inactivité des premières heures semble oubliée et les touristes sont aussi de plus en plus nombreux à occuper les transats et se baigner, même si par mesure de précaution la plupart arborent un masque. En dehors des heures de repas, les restaurants et bars restent cependant fermés. 

Les vacanciers belges bloqués sont aussi tenus de prendre leur température deux fois par jour afin d'effectuer un contrôle et d'avertir la réception en cas de problème. Ils seront alors immédiatement pris en charge par les services médicaux. Sur place, ils tentent donc de profiter de ce séjour quelque peu particulier, en espérant ne pas tomber malade et pouvoir rentrer le plus rapidement possible en Belgique.