On attend encore une décision uniforme, mais chaque pays y va de son annonce.

Alors que la Belgique devrait annoncer les premières mesures concernant la réouverture de ses frontières ce mercredi, d’autres pays ont déjà relancé la machine pour accueillir des touristes cet été. Après l’Espagne qui ouvrira ses frontières le 1er juillet ou la France qui espère des accords pour une ouverture à partir du 15 juin prochain, la Grèce et la Croatie y sont aussi allées de leur déclaration ces derniers jours. La première a dressé une liste de 29 pays dont les ressortissants peuvent entrer sur le territoire sans mise en quarantaine à partir du 15 juin, mais la Belgique n’en fait pas partie. Il faudra donc attendre le 1er juillet pour y voir plus clair. La seconde a ouvert ses frontières à dix pays, toujours sans la Belgique. Pourtant, les Belges pouvant prouver une réservation en Croatie pourront passer les frontières. Mais pour cela, il faudra pouvoir quitter la Belgique, évidemment. L’Italie avait de son côté été un des premiers pays à s’ouvrir au reste de l’Europe.

Il y a finalement de quoi se perdre parmi toutes ces annonces, et le prochain CNS devrait, on l’espère, permettre d’y voir plus clair. Encore une fois, on attend des mesures communes au niveau européen, comme cela devrait être le cas dans un monde idéal…

Et pour y voir plus clair, Neckermann a décidé de lancer une carte interactive sur son site internet. L’idée est de montrer les pays ouverts aux Belges et ceux qui ne le sont pas. Le site renvoie également aux décisions des affaires étrangères, dans un souci de clarté.

Un outil utile dans les semaines à venir, même si pour le moment, tous les pays sont affichés en rouge sur la carte qui est à découvrir sur le lien suivant : www.neckermann.be/fr/INFOS-COVID.