Vacances La journée de demain marquera le coup d’envoi des vacances estivales. Et devrait s’accompagner de nombreux embouteillages.

Si certains automobilistes anticiperont leur départ aujourd’hui, la journée de samedi sera marquée par le début officiel des vacances estivales. Un week-end qui s’annonce particulièrement chargé sur les routes. Selon Europ Assistance, 65 % des Belges prendront le chemin du soleil durant les mois de juillet et d’août. Et la moitié, soit un peu plus de 3,5 millions, partira en voiture. Ce sera le cas de dizaines de milliers de Belges ce samedi.

Autant dire que les routes du pays devraient être particulièrement encombrées. Notamment au niveau des chantiers autoroutiers, encore nombreux en Wallonie (lire en page 14), ainsi que vers la Côte belge. Les routes françaises devraient également être très fréquentées. Au point que Bison Futé, l’organisme national d’information routière de l’Hexagone, a placé les journées de vendredi et de samedi en mode orange. Et que les prévisions pour samedi pourraient même virer au rouge dans les prochaines heures.

Certaines portions d’autoroute sont d’ailleurs déjà passées au rouge pour samedi. Ainsi, les sociétés d’autoroutes françaises prévoient que l’A7 sera particulièrement congestionnée entre Lyon et Orange entre 8 h et 16 h samedi. Ce sera également le cas entre Angers et Nantes sur l’A11 ou encore sur l’A10 entre Tours et Poitiers.

Même topo en direction de l’Italie. Les routes pour rejoindre la péninsule seront placées en orange samedi. Mais un gros point noir concernera le tunnel du Gothard, en Suisse. Passage quasi obligé des Belges se rendant en Italie, l’infrastructure a été placée en alerte rouge pour le week-end.

Un automobiliste averti en valant deux, mieux vaut donc bien étudier son trajet avant de se lancer sur les routes. Avec quelques conseils : d’abord, prendre la route assez tôt pour laisser derrière soi une grande partie du trafic. Se lancer sur la route du sud de la France à 8 h, c’est être assuré de tomber dans les heures de pointe sur le temps de midi, tout en croulant sous une chaleur suffoquante. Anticiper son départ de quelques heures - après être certain d’avoir passé une nuit réparatrice - permettrait d’échapper au gros des embouteillages. Avec un autre avantage : si des enfants sont présents dans le véhicule, ils devraient dormir une partie du trajet.

Autre conseil : si vous comptez vous arrêter pour faire une petite pause ou pour manger, mieux vaut le faire après avoir passé un péage. Le faire juste avant une telle infrastructure, c’est prendre le risque de tomber dans un engorgement au moment de repartir.

Enfin, les nouvelles technologies étant ce qu’elles sont, diverses applications comme Waze ou TomTom vous permettront d’avoir une vue en direct de l’état du trafic et des routes de délestage si l’autoroute sur laquelle vous circulez est saturée.

Par ailleurs , les conditions climatiques étant particulièrement alarmistes en matière de chaleur - on annonce des températures supérieures à 36 °C -, pensez à toujours avoir des boissons fraîches à portée de main pour bien vous hydrater.Y. N.