Vacances Thalys et la SNCB ont enregistré une hausse de fréquentation lors des dernières vacances.

Face aux enjeux environnementaux, voyager en train pour partir en vacances apparaît comme un choix judicieux. Cet été, Martine a opté pour ce mode de transport, au détriment de l’avion et de son coût parfois plus avantageux. "La différence s’est jouée à une quarantaine d’euros près pour rejoindre l’Italie. Mais à part le prix, le train est beaucoup plus agréable, en plus d’être évidemment moins polluant. On n’est pas obligé de venir deux heures à l’avance en gare et il y a un côté social très appréciable", raconte-t-elle.

(...)