Pour Easyjet, la Calabre était la terre de l'histoire mafieuse et des séismes... une petite présentation que n'ont guère goûté les Italiens, provoquant une levée de boucliers qui a conduit la compagnie britannique à la modifier et à présenter ses excuses.

"Pour un aperçu authentique de la trépidante vie italienne, rien de mieux que la Calabre. Cette région souffre d'une évidente absence de touristes à cause de son histoire d'activité mafieuse et de tremblements de terre, et du manque de villes +iconiques+ comme Rome et Venise capables d'attirer les fans d'Instagram", écrivait easyJet pour présenter "Lamezia", principal aéroport de la région.

Alors que la Calabre abrite notamment des vestiges grecs de la Magna Grecia, le texte a immédiatement suscité une vive polémique et conduit le ministre de la Cohésion des territoires, Peppe Provenzano, à demander à Easyjet de "présenter ses excuses, à la Calabre et à l'Italie".

"Un seul mot pour Easyjet: honte! La Calabre est une terre merveilleuse avec des personnes exceptionnelles. La Calabre est une terre qui accueille, et qui, avec tout le respect pour ceux qui écrivent le contraire, ne souffre pas de l'absence de touristes", a twitté Ernesto Magorno, sénateur du parti Italia Viva.

Cette "pseudo opération marketing" est "agressive, myope et a une claire saveur raciste", et représente "une somme de préjugés inqualifiables", a fustigé la présidente de la Région Calabre, Jole Santelli, qui a précisé "avoir immédiatement écrit une lettre de protestation à la compagnie".

Face à cette levée de boucliers, Easyjet a rapidement présenté ses excuses et modifié le texte incriminé.

"EasyJet présente ses excuses à tous les Calabrais et à la Région Calabre pour la description (...) L'intention originelle du texte était de souligner que la Calabre était sous-évaluée à l'étranger d'un point de vue touristique", a indiqué la compagnie dans un communiqué relayé par les agences de presse italiennes, en précisant avoir diligenté "une enquête interne pour comprendre ce qui c'était passé et faire en sorte que cela ne se reproduise plus".

"La Calabre est une terre très importante pour nous, que nous aimons et que nous promouvons depuis toujours avec de nombreux vols vers Lamezia Terme. En est une démonstration le fait que le premier vol du 15 juin, qui coïncide avec la reprise des opérations post-confinement, a été vers l'aéroport de Lamezia Terme", a-t-elle ajouté.