En juin, 646.589 personnes ont voyagé via l'aéroport de Bruxelles-National, ce qui représente une baisse de 73% par rapport à juin 2019, avant que la pandémie n'éclate. Il s'agit toutefois du meilleur mois depuis le début de la crise sanitaire, ce qui confirme une tendance positive observée depuis avril dernier.

La fréquentation a progressivement augmenté tout au long du mois, passant de 19% la première semaine à 35% la dernière semaine. Ces résultats ont été portés par l'introduction de nouveaux vols par la compagnie Brussels Airlines, la levée de la zone d'exclusion aérienne au Maroc mi-juin et le début des vacances.

Les passagers au départ sont plus nombreux que ceux à l'arrivée, en raison du coup d'envoi des vacances. Parmi les destinations les plus populaires, figuraient l'Espagne et le Portugal - largement passées en zone rouge depuis - ainsi que l'Italie, la Grèce, la Turquie ou encore la France.

En moyenne, un vol transportait 106 personnes en juin, contre 115 il y a deux ans à la même période. Le nombre de vols passagers a diminué de 66%.

Du côté du fret aérien, la progression continue en juin, une tendance observée depuis le début de l'année. Dans ce cas-ci, la comparaison est possible avec l'année 2020, la crise du Covid n'ayant eu qu'un "impact limité sur les volumes de fret l'année dernière", précise l'aéroport.

Le volume de fret aérien sur les vols passagers a augmenté de 624% par rapport à juin 2020, ces vols ayant repris, mais reste moindre qu'en 2019 (-34%). Le segment full cargo a lui augmenté de 38% en un an, avec une croissance relevée chez presque toute la clientèle de l'aéroport. Les services express ont crû de 13% par rapport à juin 2020.

Au total, les volumes de fret aérien ont augmenté de 40% par rapport à l'année dernière. Le nombre de vols de full cargo a augmenté de 11% par rapport à juin 2020.

Par rapport à la période avant crise, le nombre total de mouvements de vols a diminué de 54% en juin, avec 9.543 mouvements, contre 20.895 en juin 2019.