Nous vous en parlions il y a quelques jours, les pays européens sont enfin tombés d’accord sur un système de code couleur commun pour réguler les voyages à travers le continent.

Une bonne nouvelle pour de nombreuses personnes qui voyagent à titre privé ou professionnel. Après plusieurs mois de couacs et de cacophonie entre les différents États membres, une seule carte renseigne désormais sur le code couleur d’un pays ou d’une région, du vert au rouge en passant par l’orange.

Et la première carte a été publiée par l’ECDC, le centre européen de prévention et de contrôle des maladies, ce jeudi soir. Le résultat n’est pas étonnant, l’ensemble du continent est teinté de rouge, à commencer par la Belgique. Tous les départements français sont également classés rouges, de même que toute l’Espagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et les pays de l’Europe de l’est. L’Italie, quant à elle, quant à elle voit toutes ses régions virer à l’orange, sauf la Calabre qui est classée verte. Pour trouver d’autres zones vertes, il faut aller regarder en Grèce, en Norvège ou en Finlande. De leur côté, la Suède, l’Allemagne et plusieurs pays de l’ex-Yougoslavie sont teintés de gris. Cela veut dire que ces pays n’ont pas fourni assez de données pour être classés, une situation qui devrait être réglée pour la prochaine mise à jour de la carte.

Et au niveau pratique, cela change-t-il quelque chose ? Les règles émises par les Etats-membres prévalent toujours sur celle dictées par l’Europe. Un pays reste donc libre d’imposer une quarantaine à un voyageur étranger, mais un accord est tombé pour lever toute interdiction d’accès à un pays.

Pour les voyageurs belges, il s’agit donc toujours d’aller faire un tour sur le site internet des Affaires étrangères pour connaître les recommandations en vigueur, surtout pour le retour au pays.

Des différences sont d’ailleurs toujours visibles entre la carte de l’ECDC et celle émise par les Affaires étrangères. Il faudra donc attendre quelques jours pour que tout soit mis en musique, encore un peu de patience.