Au mois d’août, nombreux sont les Belges qui avaient rempli leur formulaire au retour d’une zone verte, orange ou rouge et qui n’avaient tout simplement pas eu de nouvelles des autorités. Dernièrement, le système a été peaufiné avec un questionnaire supplémentaire d’autoévaluation à remplir sur son séjour. "Nous avions poussé pour ce questionnaire, mais il semble que les équipes ne soient pas assez fournies pour répondre à tous ces formulaires. Encore une fois, la théorie est bonne mais pas la mise en pratique, souffle Anne-Sophie Snyers, porte-parole de l’Upav. Il y a beaucoup d’agents de voyages au chômage qui ne demandent qu’à travailler. Nous proposons donc notre aide aux équipes actuelles !"