Vacances

Ces derniers jours, les images venant de Barcelone ne font pas l’éloge d’une destination ensoleillée et agréable à visiter. 

Le ministère des Affaires étrangères a fait le point sur la situation. Pour l’heure, on ne parle pas d’une interdiction de voyager, mais plutôt d’un appel à la prudence. " Les voyageurs sont invités à rester à l’écart des manifestations et à suivre les consignes des autorités locales ", peut-on lire sur le site de la diplomatie belge.

Les voyages sont donc bien maintenus dans les jours à venir. Du côté de TUI, aucune annulation n’a encore été enregistrée. "Nous sommes en mesure de nous occuper tout à fait normalement de nos voyageurs", assure le porte-parole, Piet Demeyere. Il rappelle aussi les règles en vigueur. " Une assurance annulation ne couvre pas les troubles politiques qui surviennent dans un pays. Par contre, un avis négatif des Affaires étrangères nous obligerait à annuler tous nos séjours. Dans ce cas, il existe deux solutions : soit un remboursement du prix du voyage, soit la proposition d’une alternative pour le client. "

Par contre, les personnes qui avaient prévu d’aller voir le Clasico Barça - Real ce samedi pourront réclamer un geste commercial. Pour rappel, le match a été déplacé au mois de décembre suite aux troubles. " Dans le cadre de nos forfaits sportifs, nous allons évidemment faire un geste puisque le match est la raison principale du voyage. "