Qui n’a pas tourné en rond entre ses quatre murs pendant le confinement ? Pour meubler agréablement le temps en dopant ses réflexes, DH.be a lancé des jeux super divertissants pour toute la famille.

Le confinement a ceci de positif qu’il nous laisse plus de temps pour nous reposer et nous... divertir ! Et ce, même à domicile. L’occasion, aussi, de passer plus de temps en famille et de jouer ensemble en toute complicité... Pour profiter encore plus de cette période particulière, La DH a lancé une panoplie de seize jeux vidéo gratuits permettant de jouer seul ou à plusieurs. L’occasion de partager une activité-découverte avec ses enfants ou ses ados, de vivre des expériences communes et de s’amuser malgré tout durant cette période anxiogène.

Les jeux DH Les Sports vont du basket à la Formule 1, en passant par le foot, le bowling, le hockey, le tir-à-l’arc, le ping-pong... De quoi s’aérer l’esprit sans bouger de chez soi...

Votre mère avait tort : les jeux vidéo rendent intelligents

Les jeux vidéo n’ont pas toujours bonne presse. Et pourtant ! Des études universitaires ont montré que jouer avait beaucoup d'avantages psychologiques, et même physiques. Considérés dans leur ensemble, il semblerait qu'en fait, les jeux vidéo fassent des afficionados de meilleurs êtres humains. Tout d’abord, ils activent les zones du cerveau responsables de la navigation spatiale, de la mémoire, de l'organisation et de la motricité des mains. De plus, certains jeux augmentent également la « flexibilité du cerveau ».

Pour les jeunes, les vertus sont, par ailleurs, importantes : les jeux vidéo permettent, en effet, aux enfants d’améliorer leur niveau de lecture. Une étude de l'université de Padoue a même démontré que les jeux vidéo d'action aidaient les enfants dyslexiques. Les auteurs de l'étude ont également avancé que les jeux d'action aidaient à se concentrer... Or, la concentration est un atout crucial pour la lecture...

Les adolescents qui jouent aux jeux vidéo s'en sortent également mieux sur un simulateur d'opérations chirurgicales que de vrais internes en médecine. Incroyable... mais vrai !

Enfin, si les jeux vidéo sont souvent accusés d'être l'une des causes de maladies mentales, des études ont dévoilé qu'ils pouvaient aussi agir comme un remède. En ce sens, certaines thérapies spécifiques les ont intégrés pour une approche plus ludique.

Pour les aînés aussi...

Il n’y a pas que les jeunes qui bénéficient des bienfaits des jeux vidéo ! Ainsi, selon une étude menée cette année par l'Université de l'Iowa, jouer deux heures par semaine suffirait à ralentir le déclin mental associé au vieillissement naturel.

Des chercheurs ont également démontré que les jeux vidéo étaient efficaces pour réduire l'angoisse ou la douleur causée par des procédures médicales ou des maladies chroniques. Notamment parce que jouer aux jeux vidéo permet de libérer des endorphines dans le cerveau. Et ce n’est pas tout : ce type de jeu peut également corriger une mauvaise vue. Et last but not least, les jeux vidéo aident les victimes d’AVC à se remettre complètement. De quoi cliquer en toute bonne conscience sur https://www.dhnet.be/page/jeux !