Si proche et si différent. Ce n’est pas la première fois que nous vous vantons la Côte d’Opale juste de l’autre côté de la frontière belge. Mais, à deux heures et parfois un peu plus de Bruxelles, le dépaysement saute aux yeux. Ici, pas de buildings à perte de vue mais un panorama à 180 degrés sur la mer. Ici, pas de digue envahie par les terrasses des cafés et brasseries ou par d’improbables marchands de babioles mais un vrai espace où vous pouvez effectuer des promenades avec les seuls iode et mouettes comme compagnons.

La fameuse autoroute A16 égrène au fil des kilomètres des paysages sauvages (dunes, collines, champs…) mais aussi le nom des cités balnéaires que les touristes belges connaissent bien et apprécient : Wissant, les caps blanc et gris nez, Ambleteuse, Wimereux, Boulogne-sur-Mer ou Hardelot. L’entrée dans Le Touquet vous met d’emblée dans cette ambiance très cosy et délicieusement rétro de cette station où vit le couple Macron et où il a ses habitudes. Les pins parasols semblent vous souhaiter la bienvenue.

En zigzaguant sur une route bordée de belles villas dissimulées derrière la végétation, vous débarquez à l’Hôtel du Manoir à votre droite et le Golf du Touquet à votre gauche. Une simple petite route les sépare et de nombreux touristes amateurs de green y font escale. Pour le fun et pour peaufiner leur swing.

Sans tomber dans le cliché éculé, le Manoir mériterait d’avoir tenu un rôle dans un des multiples romans d’Agatha Christie. Une belle demeure de caractère, construite en 1911 par le propriétaire du golf, à l’époque, avec une terrasse prête à accueillir les apéros. Ces quatre dernières années, l’établissement a connu une belle rénovation. Sans toucher le cachet originel mais en y ajoutant des touches de modernité. Du lobby, des chambres, des bungalows situés à l’arrière du bâtiment avec une vue et un accès direct à une piscine en plein air.

Malgré ses trois étoiles, le Manoir va sans doute rapidement en acquérir une quatrième eu égard à la beauté de l’endroit et à la qualité des services. Un bar chaleureux avec boiseries pour savourer un cocktail ou une bière (belge !) au fût dans un fauteuil aux couleurs chatoyantes.

À vélo vers la plage

Les chambres ont aussi été récemment rénovées avec goût et élégance avec un vrai espace à vivre et des tons apaisants. Les propriétaires ont fait appel à une architecte d’intérieur pour un lifting complet des quinze chambres et des suites avec des tons bien spécifiés : harmonie bleu ou vert romantique ou harmonie gentlemen. La dernière main à cette rénovation a été apposée au début de l’année 2020.

Quelques bungalows très fonctionnels avec une belle salle de bain dont une douche à l’italienne et un petit jardinet augmentent la capacité de cet hôtel à taille humaine.

Pas d’hôtel digne de ce nom sans un restaurant. La Table du Manoir offre une belle carte de plats intelligemment revisités.

Covid oblige, des mesures sanitaires strictes ont été implémentées. La distanciation sociale n’est guère compliquée à respecter dans les lieux communs (bar, restaurant, etc.) tant l’espace existe. Seule différence notable : le petit-déjeuner est servi à table et non sous forme de buffet et le service en chambre est réduit (mais tout le linge et les draps sont disponibles à la réception).

Pas étonnant que l’hôtel le Manoir ait été élu pour la quatrième année consécutive "meilleur hôtel de golf" par les lecteurs du magazine Today’s Golfer.

Au Manoir, vous êtes à la fois au Touquet, le centre de la cité balnéaire est à peine à deux kilomètres (des vélos sont disponibles à l’hôtel pour pédaler jusqu’à la mer ou une navette forêt-mer peut effectuer l’aller-retour), mais aussi en dehors face à un golf de 45 trous (voir-ci contre).

De quoi vous offrir une escapade d’un week-end ou plus à deux pas de la Belgique dans un environnement dépaysant sans être obligé de vous mêler à la foule du Touquet.

Hôtel-restaurant le Manoir Golf Resort, Avenue du golf 2170 62520 Le Touquet https://www.letouquetgolfresort.com/fr/page/contact- semainaires-le-touquet.22.html

Voici trois lieux à ne pas manquer. 

Le marché couvert

Même en cette période post-coronavirus, le traditionnel marché couvert du Touquet a repris ses droits. Le jeudi et le samedi matin, les Arcades, écrivez-le bien avec un grand A, accueillent un marché typique. Avec notamment un bel espace poissonnerie en provenance directe des pêcheurs de la région mais aussi des fromagers, des maraîchers, des bières locales. En été, les touristes aiment s’y balader, y faire leurs achats, s’arrêter dans un bistrot et déambuler dans les rues animées de la station.

Le restaurant de poissons Pérard

Une véritable institution du Touquet. Spécialiste des fruits de mer, Pérard s’est inscrit au fil des années comme un port d’attache culinaire incontournable. Pas étonnant que Brigitte et Emmanuel Macron y ont leurs habitudes. À conseiller : le plateau de fruits de mer où les huîtres côtoient les crevettes grises et roses, les tourteaux et les langoustines. Tellement copieux qu’à deux, il faut avoir de l’appétit. Heureusement, un Chablis permet de faire passer le tout. Un bar à huîtres en service continu et un grill 100 % poissons s’ajoutent à cette adresse qui sent bon l’iode. 

© BUREAUX RÉGIONAUX

Pérard, Rue de Metz 67

https://www.perard-letouquet.fr/

La balade "Le Touquet des belges"

Durant les années 1920-1930, les Belges, avec des moyens, n’ont pas hésité longtemps à venir eux aussi dans la cité balnéaire. Au point que l’Office du tourisme a créé une balade (uniquement à pied et avec la présence d’un guide) "Le Touquet des Belges". C’est la possibilité unique de jeter un œil sur certaines des plus belles villas du Touquet construites par nos compatriotes, les endroits commémorant la première Guerre mondiale lorsque la station a recueilli de nombreux Belges ou encore la demeure où a été séquestré en 1989 l’homme politique Paul Vanden Boeynants.

Renseignements à l’Office du Tourisme

Jardin des Arts

Avenue du Verger