Quelque 147.000 passagers sont passés l'an dernier par l'aéroport d'Anvers, près du double par rapport aux 88.000 recensés lors de l'année "coronavirus" de 2020. Malgré cette reprise encore timide, la direction se montre confiante dans l'avenir. L'aéroport de Deurne a encore été fortement touché par les mesures destinées à freiner la propagation du virus en 2021. Les voyages non-essentiels à l'étranger étaient en effet encore interdits jusqu'au 19 avril. Les premiers vols TUI fly vers l'Espagne n'ont repris que fin avril. Les six premiers mois de l'année n'ont ainsi vu défiler que 39.000 passagers sur le tarmac anversois.

L'été a connu une belle reprise avec 61.000 passagers en juillet, août et septembre. "C'est une hausse de 114 % par rapport à la même période en 2020", explique le CEO Eric Dumas. Cette relance s'est confirmée à l'automne, mais est restée limitée notamment en raison de la fermeture des frontières, décidée par les autorités marocaines.

Le bilan annuel fait donc état de 147.000 passagers, "un résultat encourageant", selon M. Dumas. "Si nous regardons le second semestre 2021, nous constatons un recul de 38 % par rapport à l'année 2019 avant que n'éclate la crise."

La bonne nouvelle provient du segment affaires puisque, en juin, les vols y étaient aussi nombreux qu'en juin 2019 et qu'une hausse de 6 % a même été relevée à partir des vacances d'été.

En 2022, TUI fly devrait en principe à nouveau offrir 10 destinations au départ d'Anvers. De son côté, ASL Fly Executive assurera, entre le 15 janvier et fin mars, deux vols hebdomadaires vers Innsbruck.