Beaucoup seraient tentés de déjà passer à autre chose, mais ce serait une perte d’argent assurée. 

On en parle depuis plusieurs mois maintenant de ces annulations de vacances à répétition. Depuis le mois de janvier, le secteur du tourisme vit des heures douloureuses, et ce n’est pas près de s’arrêter. Du côté des voyageurs, l’optimisme du début n’est plus de mise et beaucoup oublient déjà leurs vacances prévues en juillet ou en août. Mais entre oublier et annuler, il y a un pas à ne pas franchir.

Car les réglementations sont ainsi faites que si un tour-opérateur ou une compagnie aérienne peut annuler ses prestations pour cause de force majeure (ici, le Covid-2019), ce n’est pas la même chose pour les clients. Ainsi, même la meilleure assurance annulation ne vous permettra pas d’annuler votre séjour ou vol sans frais. Généralement, celles-ci sont prévues pour le cas de maladie, décès dans la famille proche, ou encore empêchement professionnel. La peur du coronavirus ne fait donc pas partie et nous ne décidons pas si un voyage peut avoir lieu ou non. En clair, si vous prenez la décision d’annuler votre séjour, vous perdrez l’argent déjà dépensé.

La meilleure chose est d’attendre les mesures des gouvernements, et par effet boule de neige, celles des professionnels. Dans le meilleur des cas, un voyage pourra être maintenu et dans le pire scénario, votre voyage sera annulé avec une possibilité d’un bon à valoir de la valeur des paiements déjà effectués. Wait and see, comme on dit.