Le gouvernement japonais serait prêt à sortir le chéquier pour faire revenir les touristes dans son pays et parvenir à relancer l'activité économique.

En avril dernier, le gouvernement japonais fermait ses frontières en interdisant son accès à plus de 70 pays étrangers. D'après le site hitek.fr, seuls 200 Chinois seraient venus au Japon en avril 2020 contre 725 132 en avril 2019. Pour relancer son économie grâce aux tourisme, le journal japonais Manichi nous apprend que le Japon serait prêt à accorder l'équivalent de 11,5 milliards d'euros aux touristes en leur proposant de venir au pays du soleil levant pour différentes réductions et baisse de frais.

Les médias japonais avancent déjà une date concernant ce plan d'action qui pourrait éventuellement être lancé dès le 1er juillet si la pandémie de Covid-19 est suffisamment bien maîtrisée, d'après un dirigeant de l’Agence japonaise du Tourisme qui a détaillé ce programme au travers d'une conférence de presse. Si ce projet est approuvé, nul doute que le Japon pourrait devenir la destination phare post-covid.


Lundi, le Japon a levé l’état d’urgence qui était encore en vigueur dans certaines régions du pays, dont Tokyo. Le nombre de nouveaux patients atteints de Covid-19 continue de diminuer même si, à ce jour, les frontières nippones sont encore fermées à plus de 100 pays.