Flandre: durcissement des règles emploi et langue pour les locataires sociaux

(Belga) En Flandre, les locataires sociaux sans emploi seront obligés, à partir de ce 1er janvier, de s'inscrire à l'office régional de l'emploi (VDAB), tandis que les exigences linguistiques sont renforcées pour les nouveaux locataires sociaux, a indiqué mercredi le ministre du Logement Matthias Diependaele (N-VA).

Flandre: durcissement des règles emploi et langue pour les locataires sociaux

L'inscription obligatoire au VDAB vaut aussi pour l'éventuel partenaire cohabitant. Les sociétés de logement public mèneront des contrôles à partir du 1er avril. Les amendes administratives peuvent monter jusqu'à 5.000 euros. Les locataires sociaux en incapacité de travail ou âgés de plus de 64 ans ne sont pas concernés. Quant aux exigences linguistiques renforcées, elles pèseront sur les nouveaux locataires sociaux. Le niveau de maîtrise exigée du néerlandais passe de A1 à A2. Selon le ministre, c'est un gage d'intégration plus rapide dans la société et d'opportunités d'emploi renforcées. Les locataires sociaux concernés auront deux ans pour atteindre le niveau A2 à partir de l'attribution du logement. Le test rapide de connaissance du néerlandais disparaît, au profit d'un certificat d'une instance compétente. En outre, l'intervention financière des autorités régionales dans les frais de cours de néerlandais disparaît elle aussi. (Belga)

© 2023 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...