Anvers n'interdira pas les feux d'artifice

(Belga) La ville d'Anvers considère que l'interdiction générale des feux d'artifice, comme la maire d'Amsterdam l'a proposé dimanche, n'est pas la solution au phénomène des incidents lors du réveillon. "Il faut simplement être ferme contre de tels émeutiers", explique Johan Vermant, porte-parole du bourgmestre Bart De Wever (N-VA). "A Anvers, avec l'assignation à résidence préventive, nous avons une mesure administrative qui doit contribuer à la paix et à la sécurité publiques. Nous allons maintenant évaluer cette mesure."

Une interdiction générale de la vente de feux d'artifice raterait probablement son objectif, ajoute Johan Vermant. "Il y a une offre en ligne de feux d'artifice illégaux et ils sont en vente dans les pays voisins comme la France. Nous voyons également d'autres actes criminels, comme l'agression des riverains et des services d'urgence, le vandalisme du mobilier urbain et des véhicules, les incendies volontaires. Ils ne disparaîtront pas à cause d'une interdiction générale de la vente de feux d'artifice." A Anvers, l'usage privé des feux d'artifice est interdit depuis longtemps. Selon les autorités, il faut donc agir contre les émeutiers, notamment avec l'assignation à résidence préventive. (Belga)

© 2023 Belga Newsbriefing. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga Newsbriefing. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga Newsbriefing.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...